Historique

C’est en 1998 que notre Centre de Soins pour Oiseaux Sauvages a ouvert ses portes au Grand Moulin de l’Yzeron à Francheville.

Que de chemin parcouru depuis l’époque où 1 seul salarié et quelques bénévoles s’occupaient des 650 oiseaux reçus la première année, dans des locaux de 50 m2 et avec seulement quelques volières…

Notre objectif initial semblait simple, il suffisait juste de récupérer et soigner les oiseaux sauvages blessés ou malades afin de les relâcher dans leur milieu naturel une fois rétablis. Nous ne savions pas encore quelles implications allaient se greffer sur cette « branche porteuse » !

« Victimes de notre succès » devant le nombre galopant des arrivées, nous avons dû nous adapter au fil des ans : construire de nouvelles volières, agrandir nos locaux et réaliser sans cesse de nouveaux aménagements permettant une meilleure prise en charge des pensionnaires. De nombreux stagiaires et bénévoles sont venus nous aider et nous avons essayé de maintenir un effectif correct de salariés.

Très vite, nos activités se sont étendues au-delà des soins aux oiseaux et de la sensibilisation du public à la protection des animaux sauvages : nous participons activement au suivi sanitaire de la faune sauvage (grippe aviaire, variole, salmonellose…), assurons des formations (pompiers, vétérinaires…) et réalisons ponctuellement des études concernant l’avifaune sur notre territoire d’action.

Année 2008, le tournant

Le nombre d’oiseaux reçus annuellement a plus que triplé ! Et l’extension à l’accueil des mammifères constituait toujours une demande pressante ! Notre structure était définitivement devenue trop petite.

Et nous arrivons à 2008, année historique qui va faire prendre un tournant décisif, avec la réalisation d’un projet sur lequel nous travaillions avec acharnement depuis des années : un nouveau centre de soins sur un nouveau site pour de nouvelles aventures.

Nous avons acquis un bâtiment et des terrains sur la commune de St Forgeux, grâce à  nos partenaires financiers et à Mme Berthier qui nous a fait un legs par l’intermédiaire de la Confédération Nationale des SPA de France. Nous les en remercions vivement !

Ont suivi des semaines, des mois…et même des années de travaux encore inachevés…

Jusqu’à avril 2011, nous avons fonctionné sur deux sites (Francheville et Saint-Forgeux). Malheureusement, devant l’ampleur de la tâche restante et l’essoufflement de l’équipe, une décision lourde de conséquence est devenue évidente : il fallait fermer les portes aux oiseaux pendant plusieurs mois pour réussir à déménager définitivement et finir les travaux d’aménagement du bâtiment principal de Saint Forgeux. Aucun oiseau n’a donc pu arriver au Centre entre mai 2011 et janvier 2012, au grand regret de toute l’équipe.

Année 2012, la renaissance

Après plusieurs mois de travaux et de travail administratif, le Centre de Soins rouvre ses portes au 1er février 2012 ! Toutes les volières n’ont pu être construites, des aménagements restent à faire dans le bâtiment principal mais les oiseaux peuvent de nouveau être accueillis et se faire soigner. De nouveaux partenariats ont été créés et d’autres n’ont pas survécu au renouveau. C’est ainsi que de nombreuses communes du Rhône nous ont rejoints mais que les oiseaux de l’Ain ne sont malheureusement plus pris en charge faute de financements suffisants émanant de ce département.

Les personnes en services civiques font leur apparition dans l’équipe. Nous essayons aussi tant bien que mal de mettre en place une équipe salariale pérenne. Mais les finances nous restreignent hélas inexorablement.

Année 2018, fusion et extension

En 2016, une nouvelle association voit le jour dans la région : le Centre de Soins Drôme Ardèche dont le but est de prendre en charge les animaux sauvages de la Drôme et de l’Ardèche. Les équipes du CSDA et du CSOL sont étroitement liées, au point qu’en 2018, les deux associations fusionnent et deviennent l’Hirondelle, Centre de soins pour Animaux Sauvages. Les animaux sont désormais accueillis sur 3 sites : Saint-Forgeux, Crest et Dardilly.

Nous étendons également nos activités aux mammifères sauvages : Ecureuils, hérissons et autres bêtes à poils font leur apparition au Centre de Soins.

Année 2020, nouveau départ ?

Nouveau coup dur en octobre 2018, la moitié des volières du site de Saint-Forgeux s’effondrent sous le poids de la neige, tombée en abondance. Puis en 2019, les phénomènes météorologiques (canicules, orages de grêles violents,…) impactent lourdement la faune sauvage et notre équipe. Plus de 4300 animaux sont pris en charge. Une nouvelle décision douloureuse doit être prise : les sites de Saint Forgeux et de Dardilly ferment en octobre 2019, le site de Crest ferme également en mars 2020. De nombreux travaux sont entrepris afin d’organiser nos locaux et nos volières pour gérer un plus grand nombre d’animaux en soins. Il nous reste un défi à relever afin de pouvoir rouvrir : trouver les financements nécessaires pour assurer le fonctionnement du centre avec un nombre suffisant de salariés. Et nous nous battons tous les jours pour le relever le plus rapidement possible !

Voilà en quelques lignes le survol d’un chemin aussi passionnant que semé d’embûches : notre détermination à vouloir secourir les animaux sauvages n’a d’égal que le bonheur de les voir retrouver leur liberté…

A suivre…